Cercle de parole : la source

Les origines

Il vient tout droit des traditions amérindiennes, avec un attachement particulier aux rituels liés à l’Inipi. Ce dernier est un des rites les plus anciens, il est pratiqué en amont d’une célébration importante ou lors d’une cérémonie de purification et de soins. Ainsi, le cercle de parole consiste à s’asseoir en rond à plusieurs, avec un bâton de parole qui circule, dans le sens des aiguilles d’une montre, d’un participant à un autre.

Seul, celui qui a le bâton en main peut parler. Les autres l’écoutent. De ce fait, il donne l’importance au verbe et oblige la réflexion et l’écoute. Le bâton reste cependant sous la responsabilité d’un gardien qui veille au bon déroulement et à la fluidité du cercle. L’objet n’est utilisé que dans ce but et c’est pour cela qu’il prend une dimension sacralistique. Dans la tradition, sa conception pure est en mesure de donner un élan particulier à la séance. Par exemple, l’essence du bois choisie, les pierres, la couleur et ce jusqu’aux matières utilisées ont leur importance. Ainsi, le simple bâton va évoluer avec le cercle : dans vos mains et avec votre cœur, il en deviendra un bâton sacré.

Les bien faits

Sous ses apparences anodines, le cercle de parole est un instrument extrêmement efficace pour aider à solutionner bien des conflits, des blessures, des souffrances ou encore des incompréhensions. Le cercle permet de mettre tout le monde dans une position de sécurité. Tout le monde voit tout le monde. C’est le pied d’égalité nécessaire pour que chacun puisse prendre la parole dans le respect de l’autre. Il permet l’ouverture de l’expression et ainsi tout y est possible. La symbolique du cercle y prend une importance presque cruciale, les 180 degrés : sa rondeur renvoie à la nature, notre terre, au ventre de la mère, aux planètes, au soleil, aux yeux, aux cellules, aux cycles, au temps qui s’écoule et enfin à l’effet miroir. La communication sincère et juste s’instaure entre les cœurs des personnes présentes. Elle permet de faire remonter à la surface des non-dits, parfois profondément enfouis, sclérosant la vie. Chaque blessure, reconnue, acceptée peut transmuter et soigner la même partie chez tous les autres participants du cercle. C’est un outil majeur de purification et de communication pour l’humanité : apolitique, non religieux, sans jugement ni hiérarchie.

Au-delà d’écrire un article sur le sujet et de penser que son application devrait être effective pour nos jeunes générations, je l’ai ancré dans mes actes. C’est pourquoi, j’ai pris le soin de le mettre en place dans ma commune au service des parents principalement, gratuitement, en toute bienveillance pour l’Autre et son mieux être.

Retrouvez mes services ou bien plus d’informations en cliquant ci dessous.

Parents divorcés : Comment maintenir le lien avec son enfant ?

Parents séparés ou divorcés, malgré l’éloignement, comment garder un lien fort et solide avec son enfant ?

Oui, de le vouloir, fait que le travail commence ! La prise de conscience d’un éventuel déséquilibre à venir ou établi, montre bien votre souhait de changer l’état des choses.  Comme dans une relation, il est question de le faire à deux pour que les résultats soient visibles. Sachant, que c’est au parent de se mettre au niveau de son enfant et non l’inverse. Vous conviendrez que sa courte vie a déjà eu beaucoup de chamboulements pour ce qu’il aurait pu espérer d’inébranlable. Voyez, au combien cela a été source de remise en question pour vous ! Ainsi, pour pouvoir toucher votre enfant, il faudra aller sur son terrain : son mode de communication.

Il s’agit bien de renouer avec le naturel et la façon inné de votre enfant de se rééquilibrer lui-même. N’oublions pas que jusqu’à 7 ans environ, le monde du non verbal et donc celui de l’émotionnel priment. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas expliqué ou verbalisé vos états d’âmes à votre enfant qu’il ne les perçoit pas. Bien au contraire, les enfants sont nos éponges émotionnelles, je vous rappelle, qu’ils peuvent se sentir coupable de votre malheur, de votre désarroi ou de votre agacement.

Quoi faire pour améliorer la situation ?

Il faut tirer un bilan de potentialité de votre enfant. Sur quelles cordes vibre-t-il ? Quelles sont ses penchants naturels et instinctifs ? Une fois ses vibrations déterminées, il est évident de devoir communiquer en ayant bien l’ensemble des éléments dans vos mains. Par exemple, prévoir une sortie cinéma alors que votre enfant à les batteries pleines. Dans son mode de fonctionnement, il a besoin d’un endroit pour se défouler et il ne pourra pas tenir en place avant, pendant ou après, ça sera plus fort que lui. Et c’est justement parce qu’il ne les aura pas déchargées que vous allez droit à la déception mutuelle dans ce cas précis.

Le bilan vous permettra de mieux calibrer les activités qui lui sont favorables afin d’éviter les débordements. Comme vous aurez conscience de ses forces et de ses faiblesses, il vous sera plus facile de comprendre ces réactions et de vous mettre à son niveau. Gardez en tête qu’un enfant a besoin de jouer avec sa figure de référence au moins 15 minutes par jour. La règle numéro un, reste qu’avant de pouvoir prendre soin convenablement de lui, tenter de vous occuper de vous !

Vous vous sentez concernés, vous souhaitez avancer?

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Le sixième sens : l’intuition

Scientifiquement parlant

On s’accordera à dire que l’intuition est un mode de connaissance, de pensée ou jugement, perçu comme instantané. Elle est issue d’un processus, assimilable à une faculté de l’esprit, et serait le fait de pressentir ou comprendre quelque chose sans analyse, ni raisonnement. Son domaine d’action est très large puisqu’il peut concerner, aussi bien la connaissance à proprement dite, que les sentiments ou encore les motivations. Enfin, il est bon de rappeler que l’intuition est souvent dénommée aussi comme le fameux sixième sens. Lui, qui fait référence à des perceptions extrasensorielles, c’est-à-dire tout ce qui n’est pas issue des cinq sens physiologiques connus : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat.

Dans notre quotidien ?

Nous en sommes tous pourvu, nous l’écoutons ou pas, mais dans tous les cas son niveau d’intensité nous est propre. Qui ne s’est pas dit un jour: Je le savais, J’aurais dû m’écouter, ou encore Je ne le sens pas ce truc ! Alors oui, l’intuition, nous en avons tous et elle a déjà aidé notre univers. Dans les découvertes scientifiques, ou dans l’anticipation d’événements par le corps médical ou des services de sécurité. Je crois pertinemment qu’il n’y a pas de hasard. Seriez-vous d’accord d’apprécier l’intuition comme la possibilité de ne pas être seul ? Qu’elle puisse être le moyen de communication de l’invisible ? L’expression des anges qui nous souffleraient à l’oreille leurs messages ? Ainsi, elle serait la voix de notre cœur, le pont entre l’impalpable et notre corps.

Le sixième sens fait naître un tel sentiment d’évidence, une assurance inhabituelle face à une situation qu’elle en est injustifiable. On peut alors simplement dire que l’on sait, un point c’est tout et que l’intuition EST !

 

Cet article vous à donné envie d’en savoir plus ?

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Remise à plat : Modifications de service

Pourquoi ce changement ?

Après quelques semaines d’absence, j’ai choisi de faire un article concentré sur vous et ce, afin de mieux mettre en place ce qui suit.

J’ai dû expérimenter plusieurs retours éprouvants tant sur la durée que sur le contenu pour me rendre à l’évidence que ce ne serait pas tenable sur la durée. Pour un meilleur rendu, je devais changer plusieurs choses. Ainsi, tant pour vous que pour moi, j’ai décidé de m’adapter à ce dont vous aviez envie.

Le but sera de déterminer ce que vous souhaitez et le temps de retour que vous aurez choisi en amont. De ce fait, nous aurons la possibilité de nous revoir pour la poursuite des éléments du thème qui auront été soulevés et en fonction de votre propre évolution.

C’est pourquoi, mes tarifications ne sont plus sur un service global mais adapté au temps choisi.

Trois tarifs s’offrent à vous:

  • Tarif normal version longue – 2h/2h30: 90 €
  • Tarif normal version courte – 1h/1h30: 60 €
  • Tarif solidaire applicable en fonction de la situation

Le Carnet personnalisé, quant à lui, est bien entendu, maintenu mais il bascule dans les options. Il sera donc toujours possible de prendre son livret, format A5 d’environ vingt-cinq pages, pour se relire encore et encore.

Un coffret cadeau de naissance voit le jour. Il est à destination des jeunes parents et peut être offert par l’entourage avec la possibilité de laisser un mot avant l’expédition par poste. Ce coffret comprend pour 50 €, la carte du ciel de l’enfant, le carnet personnalisé et personnalisable – implantation de la photo de l’enfant- et un entretien offert, d’une heure, aux parents.

Les ateliers découverte et initiation à l’astrologie sont mis en place. Dans le même temps, les soins en sono-thérapie – point de pression exercé par un diapason thérapeutique – et les élixirs floraux prévu à vous soutenir dans votre propre changement le sont aussi.

La mise en place de tout ce qui est cité est effective, les informations du site vont suivre.

 

Cet article vous à donné envie d’en savoir plus ?

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Le lâcher prise

Est-ce un Graal atteignable pour tous ?

De quoi parle-t-on vraiment ?

Tout d’abord, la simple recherche sur internet de ces deux petits mots génère énormément de résultat. On trouve de tout comme support pour l’atteindre : la méditation, le yoga, des voyages, le théâtre, une cascade de livre, des vidéos et j’en passe. Il y a même une version express ! Bref, il y en a pour tous les goûts.

Et au bout du compte c’est quoi le lâcher prise ? C’est comme un amas, un sac où l’on empile tout ce qui nous donne du stress, de la frustration, de la colère. C’est cela qui nous semble tellement lourd et gênant que nous ne parvenons plus à gérer sereinement les simples aléas de la vie. C’est aussi cela qui nécessite de le lâcher a proprement parlé. On pourrait dire que nous ne l’avons pas lâché, si nous sommes prisonniers, à notre façon, de nos idées et de nos obsessions. Ou qu’à force de vouloir tout contrôler, nous nous épuisons et nous en perdons notre patience et notre sérénité.

la clé ? la solution ?

Ce serait trop facile de vous en donner qu’une seule. Il pourrait y en avoir autant que de jour calendaire ! Cependant, ces quelques lignes pourraient vous donner des pistes à explorer en fonction de vos sensibilités. Sachez que l’on ne se décrète pas en lâcher prise, c’est le résultat d’un travail de changement sur soi. Tentez déjà d’accepter vos limites. Soyez en phase avec vos valeurs profondes. Être soi, sans se préoccuper de ce que l’on pensera de vous. Savoir ôter toutes les couches de vêtements, d’une certaine façon, qui nous engoncent. Se mettre à nu, arrêter de tout contrôler et utiliser tout ce qui vous aidera à vous détacher de vos obsessions. S’ouvrir pour permettre à son esprit d’avoir un comportement plus souple. En deux mots, il s’agit d’oser changer ! Et peu importe son support pour y arriver.

 

Cet article vous à donné envie d’en savoir plus ?

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.