Suis-je une bonne mère ? Suis-je un bon père ?

J’ai des doutes sur mes qualités de parent !

Se poser les bonnes questions :

Les vacances scolaires ne sont, pour beaucoup, pas encore finies, et nous voilà rattrapés par nos super-questionnements ! On venait seulement de couper avec le travail que l’on renoue avec nos démons ! Ce n’est pas de chance tout de même ! J’avais prévu de profiter cette fois-ci, mais j’ai l’impression que tout me pousse à y réfléchir à nouveau.

Suis-je une bonne mère ? Suis-je un bon père ? Pourquoi toutes ces questions déjà. Tentez de vous plonger sur vos critères de jugement pour avoir ces doutes et n’hésitez pas à les lister pour plus de clarté. Ensuite, essayez de vous mémoriser les parents qu’étaient vos parents. Comment avez-vous vécu leur parentalité en tant qu’enfant ? Est-ce que celle-ci vous a convenu ? Est-ce que vous aviez à redire ? Enfin, quels sont les sujets de vos doutes ? Où se situent-ils? Par exemple, est-ce la communication, l’attention ou l’amour encore qui est en cause?

En sommes :

De vos réponses résulteront une partie de vos doutes. Imaginez-vous que vous pourriez, aujourd’hui, savoir à l’avance ce que votre enfant attend de vous. Que vous auriez accès à la vision qu’a votre enfant de vous ? Savoir comment il vous perçoit. Ce qu’il attend de sa figue maternelle et paternelle et comment il se construit par rapport à ces images.

Et si vous le saviez, ne croyez-vous pas que ce serait la clé de votre libération en tant que parent? Que les doutes, vos doutes et vos questions trouveraient les réponses que vous attendez pour vous soulager !

Je peux vous y aider, testez !

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Comment mettre en valeur le potentiel de son enfant ?

Le potentiel de l’enfant :

Votre enfant, comme tous les enfants d’ailleurs, a du potentiel ! Mais lequel ? Qu’est-ce qu’il le fait vibrer ? Quelles énergies est-il capable de déployer, où, quand et comment ? Qui-est-il vraiment, tout compte fait ?  Le potentiel de votre enfant peut se dresser ! Une fois qu’il sera dessiné, vous pourrez, alors en prendre toute la mesure.

Prendre conscience de ce qu’il est et en fonction de son âge, il pourra l’entendre lui aussi, dans un souci de valorisation et de confiance en soi. Parce que sans le vouloir, il sait déjà instinctivement faire plein de chose, le simple fait de l’entendre change déjà la donne.

Enfin, la conscientisation faite, il reste à son potentiel pour justement le mettre en valeur. Développer ce qu’il sait déjà faire, mettre en lumière ces atouts et renforcer les voies qui lui sont naturellement facile. Ainsi, vous et votre enfant, vous pourrez arrondir, compenser et même modifier des terrains plus instables et moins favorable pour un meilleur équilibre général.

Cas concret :

Nous sommes en présence d’une petite fille de trois ans révolus, la lecture la passionne. C’est une enfant calme, elle n’aime pas dire bonjour en général. Elle communique en famille sans problème particulier et présente une bonne élocution. On remarque elle a besoin de sommeil, elle a tendance à avoir du mal à se lever le matin et ne rechigne pas à aller à la sieste de l’après-midi.  A ces quelques lignes, on pourrait comprendre les parents qui souhaitent la mettre au sport collectif. Elle pourrait se mêler au groupe, s’activer un peu plus par l’inertie de celui-ci et donc s’imposer un peu plus.

Mais voyons cela sous un autre angle. cette activité va puiser dans des ressources physiques qu’elle ne présente pas et risque en courant d’année de ne plus avoir assez d’énergie. Elle pourrait aussi se renfermer par un groupe trop turbulent et autoritaire pour elle, ou pas. Sans son bilan de potentiel, nous ne savons pas s’il faut l’encourager ou pas, si elle aura assez de ressources, s’il faut développer son affirmation ou non.  Pour bien utiliser son potentiel, il faut le connaitre pour ne pas entraver son naturel et son bien-être.

Et votre enfant, où en est-il ? Le savez-vous ?

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Parents divorcés : Comment maintenir le lien avec son enfant ?

Parents séparés ou divorcés, malgré l’éloignement, comment garder un lien fort et solide avec son enfant ?

Oui, de le vouloir, fait que le travail commence ! La prise de conscience d’un éventuel déséquilibre à venir ou établi, montre bien votre souhait de changer l’état des choses.  Comme dans une relation, il est question de le faire à deux pour que les résultats soient visibles. Sachant, que c’est au parent de se mettre au niveau de son enfant et non l’inverse. Vous conviendrez que sa courte vie a déjà eu beaucoup de chamboulements pour ce qu’il aurait pu espérer d’inébranlable. Voyez, au combien cela a été source de remise en question pour vous ! Ainsi, pour pouvoir toucher votre enfant, il faudra aller sur son terrain : son mode de communication.

Il s’agit bien de renouer avec le naturel et la façon inné de votre enfant de se rééquilibrer lui-même. N’oublions pas que jusqu’à 7 ans environ, le monde du non verbal et donc celui de l’émotionnel priment. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas expliqué ou verbalisé vos états d’âmes à votre enfant qu’il ne les perçoit pas. Bien au contraire, les enfants sont nos éponges émotionnelles, je vous rappelle, qu’ils peuvent se sentir coupable de votre malheur, de votre désarroi ou de votre agacement.

Quoi faire pour améliorer la situation ?

Il faut tirer un bilan de potentialité de votre enfant. Sur quelles cordes vibre-t-il ? Quelles sont ses penchants naturels et instinctifs ? Une fois ses vibrations déterminées, il est évident de devoir communiquer en ayant bien l’ensemble des éléments dans vos mains. Par exemple, prévoir une sortie cinéma alors que votre enfant à les batteries pleines. Dans son mode de fonctionnement, il a besoin d’un endroit pour se défouler et il ne pourra pas tenir en place avant, pendant ou après, ça sera plus fort que lui. Et c’est justement parce qu’il ne les aura pas déchargées que vous allez droit à la déception mutuelle dans ce cas précis.

Le bilan vous permettra de mieux calibrer les activités qui lui sont favorables afin d’éviter les débordements. Comme vous aurez conscience de ses forces et de ses faiblesses, il vous sera plus facile de comprendre ces réactions et de vous mettre à son niveau. Gardez en tête qu’un enfant a besoin de jouer avec sa figure de référence au moins 15 minutes par jour. La règle numéro un, reste qu’avant de pouvoir prendre soin convenablement de lui, tenter de vous occuper de vous !

Vous vous sentez concernés, vous souhaitez avancer?

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Qu’est ce qu’un accompagnement parental ?

Qu’est-ce que c’est ?

Au-delà d’être très à la mode et nous sommes entourés de notre parentalité. On peut lire une tonne de livre sur le sujet et ce mot nous semble sorti tout droit du monde du marketing tellement il peut paraître nébuleux !

Nous parlons d’accompagnement, donc d’un échange, d’une aide ou encore d’un soutien dans sa vie de parent. Il s’agit de vous suivre dans votre parentalité sur un temps donné. Et ceci, en appliquant trois valeurs essentielles : La Bienveillance, L’Intégrité et La Perspicacité. Sachant qu’en lisant ces mots, le début du travail à déjà commencé. Et oui, de se pencher sur la question, sous-entend que nous nous rendons bien compte que nous n’avons pas tous les outils en main pour le toucher.

Je ne suis pas là pour vous juger de ce qui a été fait ou fait, bien au contraire. Il s’agit plutôt d’entendre vos déséquilibres et ceux de votre enfant pour ré-harmoniser vos relations. L’objectif est de prendre en compte son intégralité, pour vous apporter du factuel et des éléments précis.

Quelles sphères peuvent être concernées ?

Il faut prendre en compte que notre enfant est en cours d’intégration des normes et des valeurs de notre société. Il est entrain de façonner son expérience et qu’il n’est pas vous ! Deux options s’offrent aux parents : soit nous tendons vers l’image de nos propres parents, soit vers ce que nous aurions aimé qu’ils soient. Ce qui a fonctionné pour vous peut ne pas être valable pour votre enfant. Il possède ses propres codes. En accordant vos violons, il s’agit exactement de le toucher, de vibrer sur ce qu’il est en mesure de l’atteindre et d’entendre.

Les sujets sont très divers et englobent la vie tout simplement : les peurs, le sommeil, la nourriture, les éventuelles maladies chroniques, la propreté, les phases de développement de de l’enfant, le langage, sa sensibilité ou son apprentissage. Bien entendu, cette liste est non exhaustive.

Cet article vous a donné envie d’en savoir plus ?

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.

Qu’est ce qu’une carte du ciel ?

Une carte du ciel physiquement parlant

C’est à la base une roue de trois cent soixante degrés sur laquelle on vient tracer les douze signes du zodiaque. Chacun de ces signes occupe trente degrés et peuvent intégrer une ou plusieurs maisons astrologiques. Au nombre de douze aussi, leur amplitude est variable et englobe un ou plusieurs signes. Enfin, la roue retrace dix planètes ainsi qu’un axe horizontal où l’on retrouve l’ascendant entre autres et un axe plus ou moins vertical. Elle se dessine grâce à divers calculs issus de trois informations essentielles : Le lieu, la date et l’heure de naissance précise et ce principalement pour l’hémisphère nord.

Quelles informations utiles y trouver ?

Il faut préciser qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais positionnement. Il nous est totalement singulier, propre tout comme nos empruntes, notre visage ou encore notre iris. La carte du ciel est l’image à l’instant T de l’univers de notre premier souffle de vie. La photographie astrale des planètes au moment de notre naissance. Ainsi, l’image du macrocosme nous donne des informations sur l’inné de nos atouts et de nos points de vigilance. On pourrait dire de nos énergies, fortes et faibles, de nos déséquilibres naturels dont nous avons été pourvus.  Les maisons, quant à elles, représentent les différentes fenêtres de nos vies. La façon dont nous sommes en famille, avec nos enfants, notre conjoint, au travail etc… Nous sommes les seuls à nous connaitre, plus ou moins, dans ces différents contextes. Ainsi la carte du ciel, a pour but de vous aider, vous et surtout vos enfants dans ce qu’ils ne pourront jamais vous dire. Retrouvez du naturel et de l’intuition dans vos relations, son ou votre vrai Moi.

 

Cet article vous a donné envie d’en savoir plus ?

Réservez votre séance d’essai ici

Retrouvez mes services ou bien plus d’information en cliquant ci dessous.